Major Blog

Le blogue des conseillers/Advisor’s Blog

Tricycle accident

tricycleBilingual message, English version below. Je l’a trouve platte. A vrai dire je suis en maudit! La compagnie de contrats à terme gérés TriCycle vient de voir ses bailleurs de fonds (la BDC et la CCB) lui imposer le baillon! C’est assez le niaisage! Il faut dire que depuis mars 2004, ça roule tout croche. On soupçonnait déjà que la structure de TriCycle était trop coûteuse à gérer et ne laissait que peu de marge à l’achat des contrats à terme. Voilà que les créanciers s’écoeurent et tirent la plogue. Le communiqué émit dans les journaux va exactement dans le sens du pire scénario décrit dans les notices de la BDC: L’émetteur peut mettre fin aux négociations (voir aux activités) s’il juge que le capital est trop grugé à son goût pour se rendre à terme sans dommages. « La Banque de développement du Canada (« BDC ») donne, par les présentes, avis aux investisseurs de billets N-4 à N-8 liés à des contrats à terme gérés qu’à compter du 1er janvier 2008, toutes les opérations sur les contrats du programme multiconseils sous-jacents aux billets seront interrompues… » La gourmandise des administrateurs et les mauvais choix des gestionnaires de Hedge funds (car c’est bien de cela qu’il s’agit) aura pesé trop lourd. Je n’en reviens pas qu’avec toute cette volatilité sur les monnaies, les métaux, les indices, les ressources… qu’ils ont été aussi piochons et ont réussis à perdre de l’argent. J’aurais bien aimé avoir des nouvelles des séries suivantes mais, le site de Tricycle ne répond plus ce matin… Je ne serais pas surpris que ces anciens génies de Nesbitt Burns ont un peu trop jouer dans le feu avec du papier commercial Cotonnel adossé aux subprimes… J’ai hâte d’en savoir plus.

 

Tricycle accident!

I find it dreary. Truly, I’m not happy. TriCycle, a company of managed term contracts has just seen its lenders (BDC and CCB) impose her gag. Enough is enough. It’s important to mention that since March 2004, everything rolls in a way and in an other. We already suspected that TriCycle’s structure was too expensive to manage and that we didn’t let place for purchase of term contracts. Now, creditors are tired and pull the plug. The new release issued in newspapers goes exactly in the same way about the worst script described in BDC’s records: The issuer can stop negotiations (even the activities) if he decides that the capital has too decreased to continue to the end without damage. “Business Development Bank of Canada (BDC) provides, for the present, notices to investors of tickets N-4 to N-8 related to managed term contracts that on January 1st 2008, all transactions on contracts’s multi-councils program underlying of tickets will be interrupted…” Greediness of administrators and Hedge Funds’s managers’ bad choices (because it’s THE subject) have been just too much. I can’t believe that with all this volatility on currencies, metals, indexes, resources… that they have been so stupid that they loose money. I would like to get news on next series, but TriCycle’s website isn’t online this morning… I wouldn’t be surprise that those Nesbitt Burns’s elder genius played with fire and Cotonnel’s commercial paper who was backed in subprimes. I can’t wait to get more information about it….

 

No comments yet»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :