Major Blog

Le blogue des conseillers/Advisor’s Blog

Mercenaires financiers

cash burn945 milliards de dollars de mille sabords (presque 1000)! Imaginez, c’est le montant des pertes monétaires liées aux dévaluations et radiation d’actifs de la crise du papier commercial. Le Fonds Monétaire est furieux contre Wall Street et avec raison. Mais, je sais exactement à quel endroit se trouve plus de 3% de cette somme! Dans les poches d’une poignée d’individus. J’ai les noms. Voici, parmi les 100 conseillers ayant empoché les plus grosses primes en 2007, les 10 plus importants:John Paulson

1- John Paulson, New York, Paulson & Co. Revenu estimé en 2007: 3 milliards$

2- Phil Falcone, New York, Harbinger Capital Partners: Revenu estimé en 2007: entre 1.5 et 2 milliards$

3- Jim Simons, New York, Renaissance Technologies Corp. Revenu estimé en 2007: entre 1.5 et 2 milliards$

4- Steve Cohen, Connecticut, SAC Capital Advisors: Revenu estimé en 2007: entre 1 et 1.5 milliard$

5- Ken Griffin, Chicago, Citadel Investment Group Revenu estimé en 2007: entre 1 et 1.5 milliard$

6- Chris Hohn, London, The Children’s Investment Fund Revenu estimé en 2007: entre $800-$900 millions

7- Noam Gottesman, London, GLG Partners Revenu estimé en 2007: entre $700-$800 millions

8- Alan Howard, London, Brevan Howard Asset Management Revenu estimé en 2007: entre $700-$800 millions

9- Pierre Lagrange, London, GLG Partners Revenu estimé en 2007: entre $700-$800 millions

10- Paul Tudor Jones, Connecticut, Tudor Investment Corp. Revenu estimé en 2007: entre $600-$700 millions.

Parier sur la déconfiture des titres immobiliers et sur les banques les plus impliquées dans la crise du « subprime », voilà leur recette commune! Il est là, le plus grand scandale financier de tous les temps. Oubliez Enron, Worldcom, BreX, Tyco, SocGen, Barrings… Ces malfrats ont détourné les marchés financiers à leurs avantages en abusant sans scrupules des « futures ». Ils ont sciemment amplifié les écarts pour puiser 30 Milliards$ directement dans les poches des retraités, épargnants, travailleurs et investisseurs de toutes natures et de tous les rangs sociaux.

Allez croire ensuite que les marchés financiers sont efficients! SVP éditeurs de journaux et de sites Internet financiers, cessez donc de reprendre le titre:  » Les 100 meilleurs conseillers… » Ce ne sont pas les meilleurs, mais les PIRES. Ces fins renards ont réinventé l’histoire de Robin des bois en arnaquant l’économie mondiale pour enrichir… les ultra-riches!

Ils se servent des produits dérivés comme Armes d’Appauvrissement Massif et attaquent la collectivité. Autant le gonflement de la bulle spéculative immobilière… que son éclatement leurs incombent en grande partie. Quand emprisonnera-t’on ce genre de mercenaires financiers? Quand la SEC va enfin encadrer les Hedge funds et les ventes à découvert?

Un commentaire»

  Fonds de syndicats pas toujours éthiques! « wrote @

[…] comme étant un placement ÉTHIQUE et ils rebutent même de grands gestionnaires (tel que lu dans Les mercenaires financiers) Ce double discours est purement hypocrite et contraire aux principes de base de leur mission! Les […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :